Depuis quelques années, un nombre croissant d’entreprises et d’administrations choisissent le Serious Game comme support de formation ou de communication. Mais les technologies évoluent vite, et il y a toujours de nouvelles idées à explorer, de nouveaux concepts pédagogiques à imaginer !

Profitons de la période estivale pour s’ouvrir l’esprit et faire un peu de prospective sur les 5 innovations que vous pourriez intégrer dans votre futur projet de Serious Game :

 

1- Les tablettes tactiles :

Elles commencent à s’installer dans les entreprises, comme les Smartphones l’ont fait quelques années avant elles. Les tablettes tactiles (l’iPad bien sûr, mais aussi les modèles Android et bientôt Windows RT) sont des supports de formation et de communication particulièrement intéressants. D’utilisation simple, intuitive et agréable, le tactile peut apporter une réelle valeur ajoutée à vos dispositifs de formation grâce aux nouveaux modes d’interactions qu’il propose, tout en offrant une surface d’affichage utile plus importante que les Smartphones. Attention, il ne s’agira pas de porter bêtement un contenu pédagogique conçu initialement sur ordinateur pour un usage clavier-souris, ce qui aurait peu d’intérêt, mais bien de repenser le Serious Game sur tablette pour lui permettre de tirer profit de cette nouvelle interface ! La 3D peut bien sûr être avantageusement de la partie, comme on peut le voir avec la suite Touch3D développée par Simlinx.

main2

Touch3D par Simlinx

2- La reconnaissance gestuelle :

Popularisée par Microsoft avec la Kinect, pour Xbox360 dans un premier temps et désormais sur PC Windows, la reconnaissance gestuelle permet d’interagir avec l’ordinateur simplement grâce à nos gestes. De nombreux projets utilisant cette technologie ont vu le jour et on peut facilement imaginer tout un champ d’applications de formation qui pourraient tirer avantage de ces interactions naturelles : gestes métiers, gestes sportifs, ou tout simplement l’utilisation de gestes pour s’affranchir du clavier et de la souris (lors d’une projection sur grand écran, par exemple). A noter l’arrivée prochaine (début 2013) d’un nouvel entrant très prometteur : Leap Motion, qui permet un contrôle beaucoup plus précis et réactif que Kinect, mais dans un volume de détection plus réduit. Leap Motion est idéal pour une utilisation devant un moniteur d’ordinateur classique.

leapmotion

Leap Motion

3- La reconnaissance vocale :

Même si les technologies de reconnaissance vocale sont anciennes, la puissance des ordinateurs d’aujourd’hui permet d’en améliorer considérablement la qualité et d’en diversifier les usages en permettant à l’ordinateur de mieux “comprendre” le sens des phrases prononcées par l’utilisateur. C’est Apple qui a, là encore, popularisé ce mode d’interaction naturel en proposant Siri sur sa dernière génération d’iPhone, mais Google propose également des solutions très performantes dans l’univers Android. Parler de manière naturelle à un ordinateur permettra de proposer des Serious Game de formation d’un genre nouveau.

siri

Siri par Apple

4- Les objets communicants / connectés :

Connus également sous le nom de Smart Objects, les objets communicants permettent d’interagir avec l’ordinateur en utilisant des objets physiques classiques équipés de puces et de capteurs. Ils peuvent être également connectés à Internet pour transmettre leurs données. On trouve des domaines d’applications très variés, de la médecine au sport en passant par l’habillement (quelques exemples sur ce blog), pour ne citer que ceux-là. Pouvoir intégrer des objets réels interactifs dans un Serious Game vous permettra, là encore, d’imaginer des formations innovantes et de réinventer vos dispositifs pédagogiques !

raquette-Babolat-PlayConnect

La raquette connectée par Babolat

 

5- La réalité augmentée :

Déjà dans l’air du temps depuis quelques années, la réalité augmentée permet d’afficher des informations (textes ou graphiques) en surimpression d’une capture vidéo. Les nouveaux terminaux mobiles (smartphones, tablettes) intègrent aujourd’hui très souvent une caméra vidéo qui permet donc de filmer, permettant ainsi l’exploitation d’applications de réalité augmentée. Google vient d’ailleurs de présenter un prototype de lunettes qui fonctionneront selon ce principe, mais on peut d’ores et déjà télécharger des applications sur son smartphone  ou sur son PC qui permettent de tester le concept, et d’imaginer les applications professionnelles de formation ou de communication qui pourraient en tirer parti.

Urbasee-Project--46161-1

Urbasee par Artefacto

 

Bien sûr, rien n’empêche de combiner plusieurs de ces technologies !

En attendant la rentrée, nous vous souhaitons de bonnes vacances, plus “game” que “serious” !